Sur la fin du voyage

Sur la fin du voyage

Ayant le cœur gros de laisser sa bande de 49 petits gars et filles, l’équipe de professeurs a commis un petit texte qu’elle vient de lire dans le car. Pour faire patienter les parents à Léo Lagrange, en voici le contenu :

 

1er jour

On était sur la route toute la sainte journée.

Théo, après un voyage difficile, s’est bien acclimaté.

Alice a malheureusement perdu son téléphone tandis que Maylis est devenue aphone.

Non sans peine, Solène a mangé sans gluten et Pascaline a suivi son régime de végétarienne.

Sur certains porte-manteaux osés,

Titouan a sans doute perdu son bonnet.

Mélanie, qui “sert à rien”, n’a pas trouvé le sommeil.

Émilie, comme une petite vieille, ne boit que de l’eau en bouteille.

Mélissa et Marion, réunies dans leur chambre toutes les deux,

N’avaient pas que 4 étoiles dans leurs yeux.

Quant à M. Talbot, n’écoutant que son âme de bricolo, il a essayé de déboucher quelques tuyaux.

 

2ème jour

Justine ne maîtrisant pas son histoire-géographie,

Ne connaissait pas le sort de Pompéi.

Antoine et ses chaussettes frites tel un bellâtre,

A fait son défilé dans l’amphithéâtre.

Marine et Axelle toutes en discrétion, telles des paparazzis,

Ont mitraillé sous tous les angles les ruines de Pompéi.

Léa et Mandy, toujours inséparables,

Ont certainement trouve cette journée formidable.

Pour rejoindre le bus, Alexandre le grand

Par son sprint endiablé n’a pas perdu de temps.

Quant à la belle Adèle,

Devant tant de culture s’est sentie pousser des ailes.

Le soir venu, Rémi en vraie petite fripouille,

S’est coupé les cheveux à la mode de Jacquouille.

Sur la plage de Salerne, tel un soldat fraîchement débarqué,

Mme André s’est étalée.

 

3ème jour

Loin de la zénitude de la belle abbaye,

La jolie Julie, de M. Hounsou n’était pas la chérie.

Pendant ce temps, la très avenante blonde Manon,

Avec les ES a lié discussion.

Le soir venu, le valeureux Maxime, toujours prêt au pari,

Sans hésitation a gobé son Flamby.

Comme à son habitude complètement ramolli,

Dans la montée d’escalier, Lucas s’est emmêlé les spaghettis.

On est bien loin de l’image de Lucille,

Qui pendant le séjour est restée si tranquille.

Julie, désespérée du manque de confort de son lit pliant,

A commencé cette soirée en ronchonnant.

Jade sur son son balcon tout là-haut,

Attendait patiemment son Roméo…

Certainement occupé à lorgner Juliette,

La blondinette en maillot de bain sous sa serviette.

Julie et Marie ont trouvé une nouvelle amie en la personne de Mme El Khomri,

Pour faire des soirées pyjama jusqu’au bout de la nuit.

Mme El Khomri, cette petite rigolote,

Pendant le voyage a été notre grande gueule polyglotte.

 

me jour

Pour Marie ce fut une rude journée,

Elle qui a vu les Anglais débarquer.

La belle Anaïs dont la cigarette est le seul vice,

Avec sa longue chevelure ressemble à une impératrice.

Maxime exténué,

Au milieu du Colisée s’est allongé.

Tandis que Baptiste au regard ravageur,

Par notre guide fut qualifié de gladiateur.

Léa, par l’intermédiaire d’un chanteur rigolo,

Nous a appris qu’elle montait à chevaux.

Romain et Manuel, puisque vous vous êtes perdus,

Utilisez à l’avenir votre GPS pour éviter cette déconvenue.

Pour Bastien, la journée ne finit pas bien, puisqu’après s’être fait dépouiller, il s’est retrouvé sans rien.

Si Ilan à côté de Paul, fan de dessins animés, s’était installé,

Même sans sa couverture, dans les bras de Morphée il aurait pu tomber.

Avec tous ces kilomètres avalés tout au long de la journée,

M. Hounsou a pu apprécier les nouvelles chaussures qu’en urgence il avait acheté.

 

5ème jour

Camille ne pouvant plus résister, pressée par sa vessie prête à exploser,

En pleine visite vers les toilettes du café s’en est allée.

Fantine lors de la visite,

Contré les garçons a pété une durite.

Quant à Émilie malgré son passage au McDo, elle n’avait plus vraiment la frite.

Marlène, cette pauvresse,

N’était plus vraiment très à l’aise avec sa tâche aux fesses.

Le sérieux Adrien, rempli de sagesse ,

Pour le guide pouvait passer pour le 6ème professeur.

L’intrépide Mathieu voulant faire son crâneur,

Se montre être un bien Pierre cascadeur.

Florian semblant n’en avoir fait qu’à sa guise,

A rangé sous ses yeux fatigués ses lourdes valises.

Pauvre Emma déjà bien malade avant de partir,

Par la faute du frais Zéphyr a vu sa situation devenir pire.

Benjamin avec sa montre connectée,

Plus d’un marathon a parcouru sans s’entraîner.

Valentin, malgré la nombreuse communauté féminine,

Ne semble pas d’être trouvé de Valentine [quoique…]

Madame Pastor, pestant parfois très fort,

A su mener des troupes tel César impérator.

Merci aux élèves d’avoir partagé ce séjour avec nous, et aux familles d’avoir bien voulu nous les confier !


4 réactions au sujet de « Sur la fin du voyage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement...