Succomber à Rome

Succomber à Rome

Pour leur dernière nuit d’hôtel, les élèves se sont illustrés par des pérégrinations nocturnes et bruyantes. La faute à l’hôtel qui ne graisse pas ses poignées de portes. Malgré quelques parties de chats et souris avec leurs enseignants, les élèves ont toutefois pu faire une nuit réparatrice avant d’attaquer un petit-déjeuner des plus sommaires et partir vers la capitale de l’Italie.

Première étape : la cité du Vatican. Si le pape François n’a pas pu venir nous rejoindre, nous avons toutefois pu découvrir le somptueux domaine ecclésiastique. Un parcours libre pour nos élèves qui sont partis à la recherche des différents éléments demandés dans leur carnet de voyage. Un passage par la chapelle Sixtine, puis les longs couloirs richement décorés termineront la matinée.

Après un détour par l’impressionnante place Saint Pierre il a fallu se rendre à la place Trajan, point de repère à partir duquel les Percherons avaient 1 heure pour se restaurer. Puis vint le moment de la visite guidée de la Rome Antique qui nous fit descendre dans le forum et déambuler dans les rues autrefois passantes et commerçantes de la capitale de l’empire Romain, jusqu’au colisée… Grandeur et décadence de cette société qui rappelle la relativité de toute chose.

La journée s’est terminées par le traditionnel temps libre durant lequel des glaces furent consommées à proximité de la fontaine de Trévi…  Quand on vous dit qu’ils sont malheureux nos lycéens !

Le dîner fur pris dans une pizzeria, ce qui a permis de manger autre choses que des pâtes, et dans une ambiance bonne enfant avant d’aller reprendre le car pour retourner en France.

Actuellement, plus de bruit, tout le monde dort, la route est déserte. Arrivée prévue à Izieux en début de journée pour la dernière date de notre périple.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement...